Les traitements parodontaux

Les traitements chirurgicaux sont différents suivant le stade de la maladie, néanmoins dans une même bouche, plusieurs techniques chirurgicales pourront être entreprises.

CURETAGE et SURFAÇAGE RADICULAIRE

Lorsque les poches parodontales sont profondes et que le tartre s’est formé en profondeur, on ne parle plus de détartrage, mais de surfaçage radiculaire et/ou de curetage.

Le but du surfaçage radiculaire est d’enlever tous les dépôts, calcifiés ou non, et les bactéries de la surface de la racine des dents. Le tartre éliminé est donc celui formé sous la gencive.

Durant cet intervention on élimine également les tissus de granulation (les mauvaises cicatrices qui obstruent la voie à une bonne guérison). Cet acte se nomme le curetage.

surfaçage radiculaire

 

Tous les types d'interventions chirurgicales dans les traitements parodontaux trouvent une indication particulièrement intéressante en anesthésie générale car le traitement est effectué en une seule séance.

LA CHIRURGIE A LAMBEAU D'ASSAINISSEMENT

Elimination des tissus infectés et du tartre sous gingival

La chirurgie à lambeaux d’assainissement est un traitement chirurgical permettant de traiter la parodontite qui est une cause de déchaussement des dents.

La chirurgie à lambeaux d’assainissement permet l’accès directe aux racines et à l’os contrairement au surfaçage radiculaire et/ou de curetage

Tartre et dépôts incrustés profondément.

Non accessible au surfaçage radiculaire et/ou de curetage.

Tartre et dépôts incrustés

Au cours de la chirurgie, la gencive est soulevé pour permettre l'élimination du tartre et de tissus malades.

élimination du tartre

Après suture, la gencive peut être plus basse qu’à l’origine.

Cela facilite le nettoyage futur de la dent.

facilite le nettoyage futur de la dent

Après suture, la gencive peut être comme à l’origine

La dent est moins exposée au tartre.

dent est moins exposée au tartre

 

Chirurgie a lambeau avec correction osseuse avec ou sans comblement osseux

Cette méthode est utilisée dans certains cas pour réduire l’espace entre la dent et la gencive relative à une légère perte osseuse.

Après avoir accédé à l’os endommagé par la chirurgie à lambeau, le parodontologiste modèle l’os autour de la dent afin de réduire l’espace entre la dent et la gencive (poches parodontales). Cette méthode réduit considérablement l’accumulation et le développement de bactérie dans cette zone.

L’os de soutien de la racine est malade ou partiellement détruit

Os malade ou partiellement détruit

Tout d’abord on retire le tartre de la zone infectée

retire le tartre

L’os est lissé et modelé afin de réduire l’espace où les bactéries se développaient.

réduire l’espace des bactéries

La gencive est refermée sur l’os remodelé. La gencive est un peu plus basse qu’à l’origine

gencive refermée

 

La gingivectomie

Correction par soustraction de la gencive inflammatoire

Cette procédure consiste à enlever une prolifération des tissus des gencives. Le retrait d’excès de la gencive, réduit l'espace dans lequel les bactéries peuvent s'accumuler, ce qui rend plus facile pour vous de garder les dents et les gencives propres. Cette procédure crée également un sourire moins gingival.

Excess de gencive, formation d'une poche dans lequel les bactéries peuvent s'accumuler.

gencive refermée

Suppression de l'excès de tissus de la gencive.

gencive refermée

 

Régénération tissulaire guidée

Cette technique permet de favoriser la régénération de l'os grâce à la mise en place d'une membrane parodontale qui isole la dent des tissus de la gencive et empêche la gencive de se reformer dans l'espace où l'os doit se retrouver, permettant à l'os qui guérit plus lentement de bien se régénérer.

membrane parodontale

Après nettoyage, une membrane parodontale est placée entre la gencive et l’os.

développement de la gencive

La membrane bloque le développement de la gencive et favorise la régénération de l’os.

membrane retirée

Une fois la régénération terminée, la membrane est retirée.

 

Greffe osseuse parodontale

Utilisation de fragments d'os soit du patient même, d'un donneur, ou de l'os synthétique pour remplacer l'os détruit par la maladie parodontale. Cette greffe sert de plateforme pour que l'os se régénère lui-même.

nettoyage de la zone

Après nettoyage de la zone, le greffon est placé dans la zone de greffe.

greffon en place et gencive refermée

La gencive est refermée et petit à petit, le greffon va être remplacé par de l'os nouvellement formé.

tissu osseux remplit le cratère

Nouveau tissu osseux remplit le cratère, en fournissant un appui solide pour la dent.

 

Greffes gingivales

2 techniques : épithélio-conjonctives et conjonctives

La greffe de gencive renforce une gencive mince et / ou remplace la gencive s'il y a récession gingivale (dents déchaussées). La plupart du temps la gencive greffée est prélevée de la gencive du palais.

gencive mince ou rétrécie

Gencive mince ou rétrécie, les racines des dents sont moins protégées et provoquent une sensibilité et une gencive inégale.

gencive renforcée par le greffon

La gencive est renforcée par le greffon contribuant ainsi à prévenir la récession.

racines des dents exposées sont recouvertes

Dans certains cas les racines des dents exposées sont recouvertes par la gencive améliorant ainsi l’esthétisme de la gencive.

 

Résultats de la thérapie parodontale

  • Arrêt de l'inflammation gingivale
  • Arrêt de la résorption osseuse
  • Arrêt de la mobilité dentaire
  • Retour à une bonne fonction masticatoire
  • Retour à une bonne esthétique